(Sources : Guide du représentant des usagers du système de santé - CISS - Ed°2011)

Si les droits des patientss ont émergé dans les années 70, il n'était pas prévu à l'époque que ces patients puissent émettre un avis ou donner un consentement sur les soins qui leur étaient prodigués.

Les Etats généraux de la santé, en 1999, ont montré que les patients, leurs familles et les associations, pouvaient exprimer des attentes, des besoins mais constituaient aussi une force de propositions et apportaaient des idées d'amélioration de notre système.

Les critères d'amélioration présentés lors de ces Etats généraux de la santé, seront inscrits dans la loi du 4 mars 2002, relatice aux droits des malades et à la qualité du système de santé, visant à favoriser la démocratie sanitaire.

 

Qu'est ce qu'un représentant des usagers ?

Pour être représentant des usagers, il faut comme pré-requis, que l'association dont nous sommes issu, soit agréé soit :

- par l'Agence régionale de santé (ARS) pour un agrément régional valable 5 ans,

- par le Ministère de la santé pour un agrément national valable 5 ans.

 

Répondre à un appel à candidature d'un établissement de santé ou d'une institution ne doit pas être pris de façon inconsidérée.  Ce n'est pas un sésame qui vous donne tous les droits ! Ce sont aussi des devoirs...

Le premier devoir est d'accepter de défendre et d'améliorer la qualité de la prise en charge de TOUS LES USAGERS du système de santé et pas uniquement ceux qui souffriraient de la pathologie défendue par notre association.

Le temps bénévole investi dans la Représentation des Usagers est autant de temps que le bénévole ne peut plus passer au sein de son association pour les missions qui lui étaient dévolues.

On ne peut se propulser Représentant des Usagers sans se former et connaître les rouages et les obligations légales auxquels le Représentant des Usagers devra répondre durant son mandat.

Le Représentant des Usagers doit rendre compte de son ou ses mandats à son association et aux usagers.

 

(Sources : Guide du représentant des usagers du système de santé - CISS - Ed°2011)

Le Représentant des Usagers du système de santé

* S'implique au nom des usagers, dans l'administration ou l'organisation d'un établissement de santé, d'un réseau de santé, d'un réseau de soins ou d'une CPAM.

* participe au nom des usagers à l'élaboration des politiques de santé au niveau national, régional, local et siège dans différentes conférences sur la santé. 

* Développe au sein de son association la dimension collective de la représentation.

* Fait valoir les droits des personnes malades, patients hospitalisés ou bénéficiaires de soins, usagers victimes d'accidents médicaux.

* Contribue à l'amélioration de la vie quotidienne du patient, fait le lien entre les patients et les professionnels de santé dans le respect de ses droits.

Le CNAO et la réprésentation des usagers

AU NIVEAU NATIONAL

Le CNAO fait partie du comité de pilotage mis en place par la DGOS (Direction générale de l'offre de soins) pour l'évaluation de l'OnCSO (Observaoire national des centres spécialisés de l'obésité).

Le CNAO est membre du comité de suivi du Plan Obésité et PNNS au Ministère de la santé.

RU : Anne-Sophie JOLY - Marie CITRINI

 

AU NIVEAU REGIONAL - Ile de France

Agence Régionale de Santé

Participation du CNAO au SROS Médecine de l'Agence pour la rédaction du Plan stratégique de l'Agence.

le CNAO est membre du comité de pilotage des Centres spécialisés de l'Obésité mis en place en Ile-de France et au nombre de 4, dont 3 font partie de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

A ce titre, le CNAO travaille avec les différents intervenants et sous l 'égide de l'ARS sur les dossiers suivants :

- Transports bariatriques

- Parcours de santé

- Education Thérapeutique du Patient

 

 

AU NIVEAU LOCAL

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Le CNAO a activement participé au groupe de travail pour la nouvelle blouse du malade hospitalisé à l'AP-HP.

 

Commission Centrale de Concertation des Usagers - 3CU

 

 

Groupe Hospitalier Universitaire de l'Est Parisien - HUEP

Pour le Groupe : Commission de surveillance

 

Hôpital St Antoine : Groupe de travail sur le respect de l'intimité et de la dignité de la personne hospitalisée

 

Groupe Hospitalier Université Paris Sud - HUPS

Hôpital de Bicêtre : Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge - CRUQPC

 

Pour le Groupe : Commission d'évaluation de la qualité et de la sécurité des soins - CEQSS

 

 

Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil - CHIC

Commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge - CRUQPC

 

Commission Locale Alimentation et Nutrition - CLAN

 

Comité de pilotage en vue de la certification de la Haute autorité de santé - HAS

Groupe de travail sur lélaboration de la signalétique dans l'hôpital

CNAO

62/64 rue Jean Jaurès

92800 PUTEAUX

 

 

cnao@wanadoo.fr

 

N° d’Agrément national du

Ministère de la santé :
N2015RN0001


Insuffisance pondérale < 18,5
Normal 18,5 - 24,9
Surpoids 25 - 29,9
Obésité Classe I (Modérée) 30 - 34,9
Obésité Classe II (Sévère) 35 - 39,9
Obésité Classe III (Massive) > 40